COVID19 : 4 gestes clés pour réduire mon empreinte numérique

Vous êtes de plus en plus nombreux.ses à vous demander si le confinement va augmenter ou réduire votre empreinte numérique. Cet article, analyse la situation et vous propose quelques gestes « barrière » pour contenir vos impacts.

Depuis le début du confinement lié à la pandémie COVID19, on note trois augmentations majeures dans les usages numériques des français :

  1. La vidéo en ligne : TV, VOD, vidéo-conférence, etc.
  2. Le jeu vidéo, en ligne ou pas
  3. Le télétravail

Par rapport à une journée normale au bureau – durant laquelle vos usages numériques sont plutôt tournés vers le traitement de vos mails et l’usage d’applications professionnelles – la vidéo et le jeu en ligne augmentent votre consommation journalière de bande passante.

Face aux ralentissements induits par cette surconsommation réseau, beaucoup s’inquiètent de l’augmentation de leurs impacts environnementaux.

Alors que faire pour réduire mes impacts environnementaux ?

1. Regardez la TV via la TNT plutôt que l’ADSL. En France, la consommation de vidéos en ligne n’est pas liée principalement à Netflix mais surtout à la TV via ADSL. Et oui ! regarder la TV via sa box, c’est de la vidéo en ligne comme Netflix. On peut facilement délester le réseau en privilégiant la TNT. A défaut, réduisez la résolution de l’image.

2. Eteignez vos box (modem et TV) lorsqu’on ne s’en sert pas. La connexion internet, c’est comme le robinet d’eau : on la coupe quand on ne s’en sert pas (la nuit notamment). En effet, selon notre étude, un box DSL / fibre consomme en moyenne 158 kWh d’électricité par an (et jusqu’à 300 kWh selon les modèles), soit environ autant de 10 ordinateurs portables utilisés 5 heures par jour à la maison. Economiser de l’électricité permet d’économiser de l’eau et de limiter notre production de déchets radioactifs.

3. Limitez votre usage du cloud, surtout en 4G. Les impacts de la 4G sont de l’ordre de 5 à 20 fois supérieurs à ceux d’une connexion de type ADSL + Wifi. Lorsqu’on utilise le cloud, il faut donc privilégier l’ADSL et si possible via un réseau local filaire (Ethernet RJ45). Le modèle du cloud implique des allers-retours incessants entre votre ordinateur et les services hébergés à distance. A chaque fois que c’est possible, il est donc plus judicieux d’utiliser un outil local : client lourd Outlook ou Thunderbird, MS Office ou LibreOffice, etc plutôt que leurs versions en ligne.

4. Ne jetez pas vos déchets électroniques à la poubelle. Avec le confinement, les déchets de tous types s’accumulent au domicile des français. La tentation est donc grande de jeter à la poubelle le smartphone ou l’ordinateur qui ne fonctionnent plus pour faire un peu de place. Surtout si son appartement est petit. Il faut résister à cette tentation et stocker nos déchets électroniques. Lorsque le confinement sera levé, nous pourrons alors les apporter dans un point de collecte agréé pour qu’ils soient recyclés dans les règles de l’art.